Uechi Ryu ou école de Uechi a été créée par un okinawaien Kanbun Uechi (1877-1948) originaire de Motobu (nord d’Okinawa).

Kanbun était le fils ainé d’une famille de samourai qui étaient devenus paysans.

En 1897, peu avant ses 20 ans il quitte son domicile en direction de la province de Fujian (Chine) afin d’échapper à la conscritpion japonaise.

Il devient le disciple de shu Shiwa  moine taoiste et spécialiste de la boxe chinoise Pangai-Noon (半硬軟).

 

Le Pangai noon était un style de Kung fu créé à partir des mouvements d’animaux (principalement le tigre, le dragon et la grue). Ce savant mélange de style reposait sur la complémentarité entre la force du Shaolin Kempo et la souplesse du Eishun Ken.
Kanbun resta 13 années en chine et enseigna le Pangai Noon pendant les trois dernières années (privilège pour un étranger).

En 1910, Il rentra vivre à Okinawa et malgré de nombreuses demandes il refusa d’enseigner son art martial. En effet, lors d’un combat un de ses élèves tua son adversaire et Kanbun en fut très affecté.
Il décida donc de reprendre sa vie rurale et se maria.

En 1924, pour des raisons économiques, il partit dans la province de Wakayama (Japon) ; c’est au bout de deux ans sur la péninsule japonaise qu’il décida d’enseigner son art martial le Pangainoon Karate Jutsu (technique de main vide).
En 1927, son fils Kanei agé de 16 ans le rejoignit et commença à pratiquer le Pangai Noon Karate Jutsu et prit la suite de son père en tant qu’enseignant.
Pour rendre hommage à son père il changea le nom du style en Uechi Ryu Karate Jutsu (technique de main vide du style Uechi).
En 1942, Kanei retourna à Okinawa et enseigna à Nago (nord de l’île).

En 1957, sous l’impulsion de Kanei, le Uechi Ryu Karate Jutsu devint Uechi Ryu Karate-Do (la voie de la main vide Ecole Uechi).

Kanei Uechi oeuvra énormément pour la reconnaissance de son style ainsi que sur la pédagogie de son syle.

Il créa les techniques de bases (Hojo Undo), rajouta des katas afin de faciliter la progression des élèves ainsi que leur application (Bunkai).
Kanbun de son côté travailla à la diffusion de son art et présida la fédération okinawaienne de Karate-Do.

Dans cette même période un jeune appelé sous les drapeaux américains George Mattson (en service à Okinawa) reçut l’enseignement de Ryuko Tomoyose (élève de Kanbun Uechi) et obtint sa ceinture noire en 1958. G.Mattson repartit aux Etats-Unis en promettant de faire connaître le Karate-Do et l’école Uechi. Il fut le premier américain à enseigner le Karaté aux USA.

La famille Uechi continue à ouvrer au développement de son art martial puisque de nos jours c’est le petit fils Kansho (néé en 1971) qui pratique et représente le style familial.

Développement du Uechi Ryu dans le monde

Un jeune soldat américain Georges Mattson en service sur la base d’Okinawa reçu l’enseignement d’un des éleves de Kanbun entre 1956 et 58.
Il popularisa cet art martial aux Etats Unis en ouvrant le premier dojo Uechi Ryu le ‘colombus avenue dojo’ à Boston (Massachusetts) en 1958 (dès son retour d’Okinawa).

En 1965, il publia un ouvrage qui fait encore référence aux Etats Unis ‘the way of Karate’.

Au milieu des années 80, il créa l’International Uechi-Ryu Federation.

 

 

En France , le style Uechi Ryu a été introduit en 1986 par Yukinobu Shimabukuro.


Cet ancien élève de Seiko Toyama  enseigne toujours et a formé de nombreuses ceintures noires. Il est 9ième dan depuis 2007 et est le représentant en Europe du Soké.

Yukinobu Shimabukuro organise tous les ans la coupe de France de Uechi Ryu (combat et kata).
Il est l’auteur de l’unique ouvrage en français traitant du Uechi-Ryu  « Uechi-Ryu Karate-Do – Histoire et Kata » paru en 2010 .
Ce livre très complet présente l’ensemble des Katas ainsi que les techniques de bases (à avoir absolument dans sa bibliothèque !).